Cyber-sécurité à la française
5470
post-template-default,single,single-post,postid-5470,single-format-standard,theme-bridge,bridge-core-2.1.1,woocommerce-no-js,rtwpvs,rtwpvs-squared,rtwpvs-attribute-behavior-blur,rtwpvs-tooltip,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,columns-3,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-19.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.1,vc_responsive

Cyber-sécurité à la française

                            En France, on s’y connaît sur la cybersécurité !

Qui a dit que la cybersécurité est une affaire d’américains ou de chinois ?

Les entreprises françaises réclament leur part du gâteau.

EDR, gestion des identités, authentification multi-facteurs ou encore filtrage et gestion des identitéselles ont de solides arguments à faire valoir.

Cet article a pour but de présenter brièvement au moins 4 entreprises, start-up pour être précis, qui font la différence.

I) HarfangLab

Créée en 2018, elle est dirigée par son fondateur, Grégoire Germain, officier de la Marine pendant 22 ans puis passé par Thalès Cybersecurity.

Harfanglab propose le premier EDR – Endpoint Detection & Response – certifié par l’ANSSI. En décembre 2020, pour être précis, la solution EDR développée par ses soins a reçu la Certification de sécurité de premier niveau (CSPN).

Son logiciel à base d’intelligence artificielle (IA) est conçu pour accélérer la détection des premiers signes de comportements malveillants sur le parc informatique des entreprises, et de les préserver de cyberattaques, dont celles par rançongiciel (ransomware). Souvenez-vous, l’un de nos articles aborde ce sujet.

L’entreprise fait partie des onze «pépites» élues dans le cadre du Grand Défi Cyber, un programme subventionné par l’État pour renforcer l’écosystème français de cybersécurité.

Elle compte des clients prestigieux : le Ministère des Armées, Thales et Sanofi.

Elle a récemment opérée une levée de fonds de 5 millions d’euros.

II) Quarkslab

C’est une entreprise française, présente à Paris et à Rennes ainsi qu’à Buenos Aires. Son président fondateur est Fred Raynal. Sa création remonte à 2011.

Elle est spécialisée dans les domaines suivants : logiciels de protection des applications,R&D, conseil et formation. Ce côté multi-tâches est particulier dans le milieu français de la cybersécurité.

Sa 1ère levée de fonds était de 5 millions d’euros et sa cible était Ace management ainsi que son fonds, Brienne III.

Elle a obtenu l’accréditation de l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information), ce qui est un gage de sérieux. Son centre opérationnel est le CESTI ( Centre d’Évaluation de la Sécurité des Technologies de l’Information).

sohest-securite

III) Cyber-Detect

Créée en mai 2017, cette start-up est actuellement dirigée par Régis Lhoste.

issue du Loria (CNRS, Inria, Université de Lorraine)Son domaine clé est le développement des solutions de cyber-sécurité basés sur l’«analyse morphologique» pour la détection et l’analyse des codes malveillants, et tout particulièrement des attaques ciblées.

Plus précisement, son offre repose sur une technologie du nom de GORILLE. Combinant l’intelligence artificielle et des techniques de reverse-engineering, elle a été au point mise la technologie mise au point au sein du Laboratoire de Haute Sécurité du LORIA (Université de Lorraine).

CYBER-DETECT travaille depuis sa création avec la Direction Générale de l’Armement (DGA). Le groupe THALES n’est pas en reste car il a retenu, depuis 2018, CYBER DETECT pour la saison 2 de son programme d’accélération spécialisé en cybersécurité.

IV) Ilex International

Fondée en 1989, cette société est actuellement dirigée par Laurent Gautier, l’un de ses co-fondateurs. Son siège social est à Asnières-Sur-Seine.

Ilex propose une plateforme globale sur les thématiques du référentiel d’entreprise et de la fédération d’identités.

La liste complète de ses domaines de compétences est la suivante : IAM – Identity and Access Management, Gestion des rôles, Web Access Management, Enterprise SSO et Fédération d’identités et Workflow, provisioning et gestion des identités.

Parmi ses références comme Crédit Agricole, Canal Plus, Generalli, Société Générale ou le Groupe La Poste.

Son dernier fait marquant est d’avoir renouvelé un accord de collaboration, initié en 2011, avec Airbus Cybersecurity pour fournir une une solution pré-packagée d’IAM.

sohest-cyber-securite
No Comments

Post A Comment